Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Palestine dans la choucroute

Le mur durable de la Palestine

 

Devenir Etat observateur non membre de l’Onu est un statut qui donne raison à la stratégie de Mahmoud Abbas mais fragilise l’idée d’un Etat Palestinien durable  à part entière. Depuis  le partage de la Palestine en 1947, l’Etat d’Israël  a imposé de fait un couvre feu sur le devenir politique  de sa moitié issue du partage. Le conflit qui tourmente jour après jour cette partie du monde ne peut se résumer en quelques prises de position à l’emporte pièce.

Aucun des deux acteurs en présence ne représente lui-même, mais par un jeu de délégation politique, agglomèrent l’universalité des contradictions phéménologiques. (Occident, Orient) (Démocratie, patriarcat) (Juif, non juif) (Modernité, tradition) (Force nucléaire, force conventionnelle). Le conflit en présence résume à lui tout seul le principal enjeu politique de la planète.

En obtenant ce statut hybride, l’ONU conforte et polarise le caractère antagoniste des parties en présence. Une nouvelle fracture politique internationale vient de se rajouter à la longue liste qui oppose Israël à la Palestine. L’État de droit et l’État observateur.

Un mur qui ne cesse de se construire entre un monde émergent et un monde survivant à défaut d’être surprenant.

 

Igor Deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article