les dessous choc

par igor deperraz  -  17 Février 2011, 16:14

« Qui veut la peau » de Michèle Alliot-Marie ?

 

 

Dans la République, le pouvoir politique doit se maintenir temporairement à distance des intérêts économiques personnels .L’exemplarité doit être sans faille .Madame Alliot-Marie est une ministre déchue au sens premier. Cette femme compétente et d’une grandeur morale affichée est tombée dans un pittoresque vaudeville tunisien .Deux ministres du gouvernement français, entourés d’une pléthore d’énarques et de membres des services de renseignement ont voyagé dans un pays en mouvement avec un hote, bien encombrant, sans qu’une note ou un conseil éclairé les en dissuade .La ministre n’est elle pas tombée dans un de  ces pièges dont la 5 em république a le secret. ? La fonction présidentielle s’éloigne d’une des femmes les plus populaires de France. Sa disparition politique ouvre maintenant un boulevard à ses concurrents .A qui profite donc les révélations successives données au canard enchaîné ?Bien au-delà du débat sur le mélange des genres au plus haut niveau de l’état .Les politiques ,à tous les échelons ,mélangeant leur fonction et quelque fois leur intérêt personnel. Le fait que Michèle Alliot-Marie soit une femme n’a-t-il pas contribué à ce qui pourrait être une manipulation ou du moins un volontaire manque d’informations crédibles.

 

 

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :