Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Grande Fete de la dette publique

Une fête de la dette publique ?

 

Il manque pour boucler le budget, dix milliards dans les caisses de l’Etat. Pour trouver cet argent qui fait défaut, le nouveau gouvernement pourrait trouver des recettes inattendues en s’inspirant  de la fête de la musique. Pourquoi ne pas demander aux français un petit effort collectif de vingt euros par an et organiser une grande fête nationale  de la dette publique.

 N’y a- t-il pas quelque chose de Tennessee en chacun d’entre nous ? A cette occasion chacun pourrait descendre dans la rue pour faire la manche en proposant ses compétences domestiques. Les français solidaires seraient amenés à récolter ces petits euros manquants de l’équilibre budgétaire. Des macarons maison,  des pizzas, des massages, des solos de guitare, des bisous… chacun et chacune tendrait la main pour la solidarité nationale.

 Cet élan collectif, faiseur de manche donnerait à la crise qui nous encercle, nous menace et nous impose une réduction de 2 ,5 pour cent de fonctionnaires, un grand coup de pied dans la fourmilière budgétaire. Imaginons les grandes affiches aux portes des villes et villages. Mendiant d’un jour pour la dette, mendiant de toujours pour la défense des services publics. Si la pluie ne vient pas entraver cette grande fête ; l’Etat pourrait même envisager  une augmentation des effectifs… Tout en respectant ses engagements européens. A votre bon cœur citoyen.   Igor deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article