Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

cercueil en cerfeuil

Cercueil low cost

 

Mourir coûte cher et ce n’est pas l’offre de la ville de Paris proposant un enterrement low cost qui le démentira. Sur le site « révolution obsèques », on peut commencer par  casser son petit cochon pour débourser les 789 euros de prestations obligatoires, puis aligner le reste en prestations divers, les 25 euros de vacation de police, la toilette et la mise en bière pour 160 euros, les quatre déplacement en mairie.

Dans cette offre, le cercueil est écologique et l’on demande l’assistance d’un membre de la famille pour porter le corps. On arrive très vite à 1000 euros. C’est le prix à payer pour mourir  low cost . A ce prix, si l’on avait su, on aurait pu s’en payer du bon temps  mais il est déjà trop tard. Vivre coûtait cher… mourir l’est aussi !

Comment faire pour éviter à ses proches de laisser une telle ardoise et économiser les 1000 euros du dernier voyage …Plusieurs solutions se présentent au potentiel défunt : le suicide en haute mer, les pieds coulés dans du béton, l’ensevelissement dans un glissement de terrain en Amérique centrale ou la disparition dans la foret amazonienne. Tout cela s’organise et se prépare et l’on ne comprend pas qu’un forfait disparition écologique ne soit pas proposé aux futurs client de ce bas monde en remplacement du très complet forfait « obsèques ». 

 

 Igor Deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article