Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chroniques matinales

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Publié le par igor deperraz

Douze millions d’élèves.

 

 

Il ya donc 12 millions d’élèves en France. Douze millions d’enfants qui s’assoient derrière un bureau pour écouteur un ou une professeur. C’est un investissement considérable pour un Etat mais c’est aussi un luxe au regard de la population mondiale. Quels sont les pays au monde qui peuvent laisser assis douze millions d’enfants sans les utiliser pour survivre ?

Les Ministres de l’Education Nationale successifs réforment et essayent avec de la bonne volonté d’optimiser les investissements collectifs de la Nation mais rien ne semble satisfaire les élèves et les parents.

L’idée même que l’on puisse ne pas travailler jusqu’à 28 ans sans bourse déliée ne vient plus à l’esprit. C’est un Droit que l’on utilise sans même s’imposer des devoirs.

La Morale collective a fini par oublier que ce temps offert aux jeunes n’était possible que dans une France puissante et dominante.

Si demain le pays se marginalisait  et voyait son PIB redescendre au niveau du Togo, il est possible que cette opulence scolaire se tarisse et laisse place à une offre éducative restreinte.

On regretterait alors d’avoir gaspillé tant d’énergie et d’argent lorsque les budgets coulaient à flot .Les problèmes éducatifs ne sont pas seulement des difficultés scolaires ou sociales, elles contribuent au gaspillage des ressources par une poignée de nantis. Si tous les élèves d’un pays en développement intégraient notre système éducatif demain, ils trouveraient certainement de quoi remplir leur soif de savoir. Nos Ministres ne seraient plus en proie à la pression réformiste, poudre aux yeux d’une Nation devenue capricieuse.

 

                                                                          Igor Deperraz

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog