Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

carnaval des genres

Carnaval des genres

 

 

 

Une journée au féminin,comme un jour pour les fous au Moyen- age .Un jour au masculin pour les garçons .Un rêve d’égalité entre les sexes .Un moment d’exception ou l’on peut dévêtir le genre des noms .La bureau,Le table. L’académie a figé l’identité des mots à tout jamais dans notre inconscient collectif. C’est pourtant  au cœur de la langue que se révèle les réalités quotidiennes de notre société . Dans Le football par exemple  ,sport de masse aux équipes sexuées ,comment expliquer que le goal ne puisse être une femme et se dire une goal .Attraper au vol un ballon pour un homme ou une femme relève plus de la souplesse que de la masse corporelle.Pourquoi tous les  sports n’utilisent pas   le handicap  comme au billard francais ou au golf pour rétablir les différences de force . De cette égalité espérée, le genre des noms est trop souvent révélateur de domination masculine .En ces temps de carnaval le genre des noms permet de faire tomber le masque de notre réalité sexuée à défaut de faire tomber le maillot des joueurs au masculin.

 

 

    igor deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article