stephane Guillon ne s 'inclinera plus devant moi!

par igor deperraz  -  28 Janvier 2012, 07:43

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rien à fiche…

Une simple affiche apposée dans le métro peut elle menacer la démocratie et tout particulièrement, l’élection présidentielle ? En retirant pour respecter la neutralité de la RATP, la photographie de l’animateur Stéphane Guillon s’inclinant devant son public avec le titre »en Mai 2012 Stéphane guillon s’en va aussi……………….. », L’autorité de régulation de la publicité professionnelle pousse un peu loin la notion de respect de la neutralité du service public. L’affiche en noir et blanc a t’elle le statut d’œuvre d’Art ou de simple prospectus à vendre de la lessive ? Chacun trouvera la réponse dans sa perception de l’humour de l’ex animateur de France inter. Les métrosiens s’étaient pourtant habitués a bien des outrages de la fonction présidentielle et beaucoup de défenseur de la dignité des femmes ont mangé leur chapeau en voyant les mises en scène triviales imposées à leurs yeux captifs. On se souvient de la très percutante affiche des guignols de l’info montrant Jacques Chirac à son pot de départ. On pourrait aujourd’hui accuser Stéphane Guillon d’avoir emprunté l’idée…Les afficheurs pensent donc influencer la décision des électeurs à travers leurs images. N’est ce pas prêter trop de pouvoir à ce média ?En retirant  ,une affiche ,pour ce qu’elle peut signifier et non pour ce qu’elle représente ,les censeurs ont donné du grain à moudre à ceux qui considèrent ces supports comme des pollutions visuelles et incitent les usagers à  les détruire .il y a comme un parfum d’Afrique en plein cœur de l’hiver dans les couloirs du métropolissson ….

 

 

Igor deperraz
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :