pneu

par igor deperraz  -  16 Septembre 2011, 17:30

« Le petit bleu » et les porteurs de valise…

 

 

Une fois de plus le monde politique n’est pas à la pointe des nouvelles technologies en utilisant pour leurs financements occultes ou supposés tels la malle-poste de grand papa.

   Les porteurs de valises bourrées de petites coupures ne sortent-ils pas tout droits du film d’Audiard « touche pas au Grisbi ».

Si les destinataires de ces billets avaient aidées au développement et à la pérennité du » petit bleu », ce pli transporté par la poste pneumatique, ils auraient pu être livré à la vitesse de un kilomètre par minute,soit  Libreville Paris en 4 jours. Sans intermédiaire !

 N’oublions pas que ce transport par tuyau a desservi le tout Paris et..Neuilly sur Seine jusqu’en 1984.

Le continent Africain n’est pas en reste puisqu’ Alger fut équipé en 1914.

Aujourd’hui suspendu ce service pourrait rendre bien des services aux chefs d’Etat africains ou aux distributeurs de rétro commission.

On comprend d’autant mieux l’utilité de ce service en terme stratégique qu’il peut toujours fonctionner entre le Palais de l’Elysée et différents services administratifs afin de palier aux brouillages des communications qu’entraînerait une bombe à neutron.

Devant les menaces qui pèsent sur la saturation du net et le manque de confidentialité des intermédiaires,la construction d’un grand service postal du pneumatique est plus que jamais d’actualité .A quand le retour de nos bons vieux plis bleus….

 

 

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :