Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Photo de Président sans classe

 

 

C’est Raymond Depardon ou Depardieu qui a pris la photo du Président ?

La  photographie officielle de François Hollande est un raté. Une photo digne des instamatics de la grande époque mais pas de l’art visuel contemporain. Si c’est bien Raymond Depardon et non pas Depardieu qui a voulu immortalisé cet instant sur un Rollei 6X6 de 1962, on ne peut qu’en être consterner ! L’utilisation du moyen format permet d’avoir un angle à hauteur de poitrine et une visée en trois dimensions  sur le dépoli mais laisse l’œil du photographe très éloigné du rendu final. Les Rollei des années 60 qui avaient vu leur format décliné en 4.5. 4.5 servaient surtout  à capter des images à l’envers au dessus d’une foule ou d’autres photographes en attente. Très rapidement le 24.36 pris le dessus, le support argentique faisant des progrès considérables dans la résolution de l’effet grain. Aujourd’hui les appareils numériques ou argentiques  moyen format ont un rendu supérieur de par le traitement des surfaces d’objectifs que par la chaleur de l’image. Raymond Depardon a voulu se faire plaisir en utilisant cet appareil de légende désuet comme si l’on avait demandé à  François Hollande de voyager en 403 pour rejoindre Berlin. Très Vintage mais aussi très fatiguant ! En continuant d’enfermer le Président normal dans un cadre d’ancien régime avec un costume digne des « tontons flingueurs », le photographe a pris le contre angle de l’idée de son sujet. Etre digne de la fonction mais apporter une forme contemporaine d’exercice du pouvoir. Ce n’est pas la première photographie ratée qui rejoindra la poubelle de l’histoire, il n’y a plus qu’à se remettre au travail Raymond… igor deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article