Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par igor deperraz

La politique en 3D

 

La fin de l’élection présidentielle approche et déjà chacun pressent qu’une page se tourne. Les politiques se sont, le temps d’une campagne, intéressés aux licenciements, à la dette, aux pauvres, aux riches et au permis de conduire… Mais il leur faut déjà préparer l’avenir. Les cartons des ministères se remplissent et la broyeuse tourne jour et nuit pour faire table rase de ces cinq années passées. Les prochains ressembleront aux anciens et l’on s’échangera rapidement un clin d’œil en souvenir du bon vieux temps où l’on s’opposait sur les bancs de l’ENA.

Chacun son tour…La République est équitable, elle donne à chacun son heure de gloire et par le jeu des alternances redistribue au plus grand nombre ses petits avantages que l’élite bien pensante est en droit d’attendre. Bercy et le Ministère de l’Education nationale prépare déjà la succession du prochain quinquennat, on est jamais assez prudent ! L’heure des grands débats enflammés fait place aux commissions ou grenelles  qui décideront  d’une ultime réforme qui n’aura que le temps de noircir des pages et des pages de controverse avant d’être une nouvelle fois amendée, rectifiée et au final oubliée. Le nouveau gouvernement clamera haut et fort la fin de la corruption, de la République des amis ou des pourris selon sa verve. Un conseil indépendant nommera et veillera au grain…Demain j’arrête !!!

Et tout recommencera avec le même jeu de carte pipé, celui qui donne à l’adversaire le nom des cartes par transparence. Les tribuns et les opportuns crieront le chant de la Victoire si proche que l’on ne la distingue plus sur l’horizon. Les perdants chausseront les pantoufles qui les attendent aux quatre coins du monde des affaires ou des administrations. Les journaux inventeront de nouvelles stars, de nouvelles affaires sortiront plus coquines que les anciennes mais toujours aussi croustillantes. C’est une nouvelle page que l’on lit, avec les mêmes intrigues mais avec des personnages différents. Des remakes en 3 D pour nous donner l’illusion de la profondeur avec dans l’œil gauche un filtre vert et dans l’autre un rouge. Une technique rudimentaire qui arrive à tromper notre cerveau …Croire aux politiques ne seraient ils qu’une illusion d’optique ?   IGOR DEPERRAZ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article