Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Marché de noel ,les bonnes adresses

Marchés de Noël frite

 Les marchés de Noel ont conquis le cœur des Français .Par cette belle formule je pourrais faire l’éloge de la tradition retrouvée et du bonheur d’entendre tintinnabuler les cloches qui s’y précipitent.

On y propose des perles en verre de Murano, des nappes, du fromage de montagne, des couteaux, des appareils à séparer les liquides pour faire un joli cocktail .on y mange pour un prix à faire craquer plus d’une bourse une saucisse de Toulouse avec quelques frites pour 7 euros. La nouvelle tendance est la peluche à passer au micro-ondes pour se réchauffer.

Sur ces milliers de chalets, presque aucun ne vend de la production artisanale française.  La qualité des produits est comparable à ces produits de tête de gondole des supermarchés.

Ce qui fait rêver, c’est de voir son supermarché ou son discounter préféré quitter son entrepôt de la zone industrielle pour rejoindre son fidèle client du dimanche en plein cœur de la cité.

Sous une forme nouvelle, le marché de Noël n’est rien de plus qu’un supermarché délocalisé.

Si la tendance persiste, pour rentabiliser ces milliers d’entrepôts en bois du nom de chalet, il faudra bientôt organiser un marché de Pâque, un marché du ramadan et un aussi un pour les fêtes juives. La crise que traversent les grandes enseignes se déploie sous nos yeux en usurpant notre rêve de fraîcheur enfantine de cette fête.

Igor Deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article