La Pip de Claude

par igor deperraz  -  19 Avril 2013, 20:36

 

   

La PIP de Saint-Claude

39 OOO femmes ont porté en France des implants PIP chargés en Silopren U165.Un produit industriel peu compatible avec la fonction réparatrice ou esthétique de la prothèse. Jean-Claude Mas est aujourd’hui âgé de 73 ans, il aura profité pendant 12 ans de son escroquerie sans être inquiété par la justice. Interdite depuis mai 2000 aux États-Unis, sa mise en examen ne date en effet que du 27 janvier 2012. Casseur de vie et de fantaisie, l’homme qui se présente à la barre du des 6 chambres du tribunal correctionnel de Marseille pourra toujours évoquer son repentir, une habitude dans le domaine de la chirurgie esthétique, il ne pourra convaincre personne de sa bonne foi. Mettre de l’huile de voiture à la place de l’huile de cuisson relèverait de la même stratégie d’enrichissement sans vergogne. Les vies brisées sont lasses de ces 10 ans d’absence de l’agence de sécurité sanitaire. Il règne dans le domaine médical comme un climat d’escroquerie à grande échelle. Médicament inutile et dangereux, rapport trouble entre l’industrie et les médecins prescripteurs. Un bon coup de balai dans la fourmilière assécherait de nombreux comptes en Suisse. Devant cette impuissance juridique à réparer dignement cette injure à la dignité humaine, la justice pourrait ordonner la pose d’implants mammaires à Jean-Claude Mas. Une bonne paire de seins, à défaut d’avoir une paire de….

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :