Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

guerlleros y cigarillos

Viva el ciguarillos du guerilleros

Le Che Guevara sur un paquet de clopes …C’est un clin d’œil à l’autre monstre de la tabamanie , Fidel Castro . On était plutôt habitué à le voir dans une chambre d’étudiant sous la forme de Poster, il faudra dorénavant le voir à coté du célèbre slogan « Fumer tue ».

On pourrait demander à Régis Debray, ce qu’il en pense … mais une chose est certaine aujourd’hui, le Che n’est pas mort des suites du tabagisme. De là à penser comme le message de cette publicité veut l’induire que l’on peut mourir de tout (le tabac ne serait  qu’un risque accessoire)…

 La loi devrait sanctionner cette dérive subliminale en obligeant les industriels à mettre sur leur paquet le nom de la marque dans un format imposé. Un emballage blanc et universel avec l’obligation de mentionner les différents adjuvants composant ce cocktail cancérigène. Loin de la Révolution et la quête d’un universel toujours plus idéaliste, les fabricants de tabac n’ont pas leur pareil pour sublimer leur production.

 En diffusant l’image d’un guérillero qui mit la CIA ans tout ses états et dans tous les Etats, la bonhommie des années 70 en prend un coup. Elle laisse place, une fois encore au cynisme sans frontière de tueurs par inhalation. Dans ces derniers écrits publiés chez Maspero, on pourra lire et relire les pensées du Che très éloignées de l’idéal consumériste qui s’est emparé de son image.

 

Igor deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article