Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

diesel party

 

 

Diesel en péril                                                                                  

Les nouvelles générations de moteur diesel sont de l’avis des garagistes plus complexes à entretenir, peut être plus polluants dans les faits et certainement des gouffres à entretenir

L’Industrie automobile française a investi et concentré ses efforts sur la rampe à injection de type hdi.

A partir de 2014, les nouvelles normes européennes anti-pollutions risquent d’éloigner définitivement le consommateur de ce type de véhicule.

En comparant les prix de l’essence et du diesel, des coûts d’entretien, le différentiel revient à l’avantage de l’essence et de loin.

Nous vivons donc les derniers instants d’arrogance technologique de ce type de motorisation et par contrecoup la fin programmée de l’industrie automobile française.

On comprend mieux peut être pourquoi Renault Nissan s’évertue à se redéployer sur le tout électrique.

Le consommateur qui achète aujourd’hui ce type de véhicule est dans la position de celui qui ferait l’acquisition d’un minitel pour profiter des derniers mois d’utilisation en payant le prix fort.

Ce mauvais choix industriel en est un aussi pour l’économie française et la balance commerciale.

Pour le chômage et la mise en friche de pans entiers de l’industrie européenne.

Une imposture technologique qui n’a pas à ce jour donné les résultats de simplicité et d économie lorsque l’on calcul l’impact écologique du à la moindre longévité de la mécanique et de l’impossible dépollution en situation vraie.

 La France semble continuer dans l’arrogance industrielle. Le Rafale n’avait il pas ouvert la voie ….

 

Igor deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article