Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

confit de canard

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Confit de canard

 

Le conflit récurrent qui dure depuis quelques semaines au Journal « le Monde » ressemble de plus en plus à du confit de canard. D’un coté, un journal qui vend ses informations 6 centimes la page pendant que ses concurrents sont à 3 centimes .De l’autre coté une rédaction sous la pression d’un plan de réduction des effectifs et d’une fusion entre les rédactions en ligne (le monde .fr) et la rédaction papier. Cette pression économique a toutes les chances de voir partir les plus anciens du journal, ce processus ayant  déjà commencé, au profit des plus jeunes. Pour le lecteur, cela signifie la perte de l’identité du journal et la disparition  des plumes  de la rédaction qui au fil du temps ont su  imposer une liberté éditoriale inconnue dans la presse quotidienne française .S’il ne reste au journal que les recrues de l’école de Lille, la propension pour le lecteur de se retrouver dans les analyses et les commentaires  deviendra  plus qu’aléatoire. L’information typée de la règle des W ne peut plus faire vendre dans un monde ou l’information est gratuite et abondante. Le journal « le monde «  se doit de respecter ses lecteurs en donnant le change pour un euro et cinquante centimes mais aussi diffusant la  quintessence éditoriale  de l actualité .C’est en recentrant ses activités sur son premier métier : la presse écrite que le journal trouvera et  retrouvera son lectorat d’antan et de conquerra celui de  demain .Multiplier les recrutements et les plumes ,diversifier la pyramide des ages ,maintenir les anciens du Monde pour assurer la pérennité du quotidien de référence .Un vaste chantier pour retrouver les 600 000 tirages des années 70.

 

Igor deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article