C'est la fin de l'année scolaire qui aurait du être annoncée le 11 mai

par igor deperraz  -  29 Avril 2020, 09:04

C’est la fin de l’année scolaire le 11 mai qui aurait du être annoncée grâce au télétravail !

En laissant à penser que le télétravail est une forme allégée de la subordination du salarié, l’Etat ne modélise pas  l’avenir du capitalisme numérique. Il oublie rapidement  l’ambivalence de cette nouvelle forme d’expression salariale.

Les professeurs qui ont du mener de front la bataille du Covid ont fait preuve d’initiatives mais ils ont surtout démontré l’inefficacité de mesures coercitives dans la mise en œuvre des programmes.

L’utilisation des ENT, couplée aux téléphones portables et aux différentes plateformes de visio -conférence ont pallié majoritairement l’enseignement présentiel sans le remplacer.

Cette forme aboutie de télétravail a redonné aux acteurs concepteurs de cette forme particulière d’enseignement leur dignité. Des personnels au niveau de qualification quasi -égal aux médecins qui emportent aujourd’hui l’adhésion médiatique. Une  capacité à modéliser leurs propres outils de transmission des savoirs légitimés par des concours sans concession.

Le télé-travail n’a pas éloigné les plus démunis de l’école, il a seulement déplacé des fonds de classe aux fonds de cour d’immeubles. Cette fracture n’est pas le problème de l’Enseignement mais comme pour les masques l’inaptitude du capitalisme libéral à donner pour tous des outils numériques .En ce sens la gratuité de l’accès à la fibre et   la gratuité des tablettes est une affaire de Ministère de la santé publique.

Le retour en masse des éducateurs de rue Psychologues scolaires, infirmières scolaires ….est l’équation gagnante au problème social et donc à l’échec scolaire.

Drôle d’idée  que de demander aux plus démunis de venir pendant les vacances suppléer, non au manque de dispense d' l’enseignement mais à l’absence de solidarité du capitalisme de la grande distribution (amazon,grandes surfaces etc..) dans la construction des savoirs fondamentaux .

Le télétravail aura donné une extension horaire au temps classique des classes et en ce sens l’année scolaire a pu ou aurait pu être raccourcie par le temps plus productif du confinement. Les professeurs auront terminés pour le 11 mai leur programme. Il n’y a eu pas d’autres loisirs que l’école et la télévision pendant ce confinement !

C’est donc bien la fin de l’année scolaire qui devrait être annoncée le 11 mai plus que son redémarrage. Une inadaptation à notre modernité numérique. Est-ce la seule ?

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :