Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

De Dieppe à Calais ,La Jungle ...

photo igor deperraz@

photo igor deperraz@

La jungle de Dieppe et Calais

La jungle de Calais va recevoir 5 millions d’euros de la commission européenne pour monter 120 tentes afin d’y accueillir 1500 personnes .Si l’on s’en tenait aux besoins il faudrait ériger 1200 tentes !

Que ce soit à Calais ou à Dieppe, ces réfugiés sont pour une bonne moitié susceptible de ne pas avoir le statut de réfugié.

Il est injuste que les habitants des communes ayant un port ouvert sur l’Angleterre se transforment en camp de réfugiés .d’une part ces villes sont en partie touchées par la crise économique et leurs populations sont souvent dans des situations de précarité sociale

Si l’on permettait à plus de 2000 réfugiés de camper à Saint-Tropez ou à Deauville, on pourrait parler d’une égalité territoriale. Les SDF qui avaient posé leurs tentes à Paris sur le canal Saint-Martin ont été accueillis avec moins de tolérance.

Pourquoi ces villes côtières accueilleraient à elles seules la misère du monde alors qu’elles sont déjà des communes qui font des efforts pour construire des logements sociaux.

Tous ces réfugiés veulent aller en Angleterre .Pourquoi ne créons-nous pas des lignes spéciales pour les emmener dans des campements à Brighton ou Canterbury parce que ces réfugiés finiront de toute façon par rejoindre l’Angleterre. ?

Igor Deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article