Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Balkany et

L’arbre de mai et les Balkany

 

Il est une tradition forte ancrée dans le sud ouest : l’arbre de mai. A l’origine, un tronc d’arbre bien droit que l’on abat en l’honneur d’un seigneur et que l’on érige devant sa porte. Après la révolution française, les habitants des communes du sud ouest comme à Najac plantèrent leur arbre bleu blanc rouge et blanc devant les maisons des élus ...puis avec la révolution industrielle, on vit apparaitre ce même symbole devant la maison des patrons « honneur au patron »

Des pancartes d’émail furent et sont toujours aujourd’hui fixés sur la demeure du conseiller municipale ou du maire avec cette simple devise « honneur à l’élue »… Un signe de respect mais aussi le rappel quotidien de la charge morale qui pèse sur l’édile local.

Si cette tradition avait existé dans les hauts de seine, quel sort aurait été fait au célèbre couple de la cinquième république … ? Dans le farwest, l’arbre ne porte pas que les vautours, il a d’autres fonctions plus brutales et radicales.

Les années passent et l’arbre de mai qui symbolisait l’honneur aux élus pourrit au détriment du noble sentiment de dévouement qui gagne plus de 99 pour cent des élus français. Il est temps de séparer le bon grain de l’ivraie. Qui en ces périodes de monter de la pensée barbare à la Eric Zemour est prêt à faire revivre cette noble tradition de l’arbre de mai ?

Igor Deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article