Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

séna torium

n train de sénateurs

 

 

L’appropriation par la Gauche de l’idée que le Sénat est une chambre utile et nécessaire au fonctionnement démocratique de la République est en soi une révolution.

Sa victoire actuelle ne fera que conforter ses élus locaux dans ce sens.

Les récentes et incessantes révélations sur le train de vie des sénateurs, leur relative inutilité dans le vote définitif des lois plaidaient pour une 6 em république moins dispendieuse et plus moderne. En interdisant le cumul des mandats, le travail parlementaire limité à une chambre gagnerait en efficacité et en qualité dans la conception et rédaction des lois.

La victoire des forces de gauche au sénat, au-delà de la victoire est une défaite pour la Politique.

En confortant cette idée de pantouflage dans la fonction élective, les élus du Sénat continue à diffuser ce lent poison d’une chambre de rentiers au service d’intérêt personnel.

Pendant que la SNCF réorganise ses horaires, la chambre haute semble prendre un train de retard dans la modernisation nécessaire du concept démocratique.

Igor deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article