Portrait de françois Hollande dans la boite à image

par igor deperraz  -  7 Juin 2012, 16:41

François Hollande dans la boite à image

François Hollande n’espérait certainement pas déclencher une polémique sur son « train de vitesse » lorsqu’il s’est rendu  en Normandie pour commémorer le débarquement. Rouler à 180 km sur une autoroute est dangereux  et représente un risque non négligeable pour ses passagers, Lady Diana en fit  la funeste expérience. La violence routière n’épargne pas le pouvoir. A ces vitesses, les passagers meurent par décélération de la boite crânienne. Dans la voiture qui filait à vive allure, le Président s’est trouvé devant ce dilemme : Arriver en retard et se faire attendre comme cela se pratiquait sous l’ancien régime ou arriver à l’heure et enfreindre quelques promesses électorales. Il a donc choisi de dépasser la limitation de vitesse en se mettant non seulement en danger dans l’exercice du pouvoir mais aussi  en pouvant impliquer d’autres usagers de la route. C’est un premier pas vers une normalisation, non de la fonction mais de l’emprise  du pouvoir. A quoi bon s’arrêter à tous les feux rouges le jour de l’investiture pour enfreindre le code de la route les autres jours. Le message, en termes de prévention routière est catastrophique. Respecter les feux le jour du permis de conduire, dépasser les limitations de vitesse une fois le papier rose en poche ! La réponse est certainement  plus triviale. Déçu par son portrait officiel, François Hollande a choisi de réclamer au centre de Rennes sa photo, prise sur le radar automatique. Une photographie normale comme des millions de français en ont reçu. Et cette fois, il lui  sera possible de contester la photographie…igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :