nue clef aire

par igor deperraz  -  9 Novembre 2011, 09:23

V

Nucléaire effarouché

 

 

En voulant se doter d’une arme nucléaire, l’Iran ne fait que suivre le mouvement amorcé depuis l’après guerre. La France, le Pakistan, Israël possède cette arme de dissuasion sans l’avoir demandé .Possédé une arme nucléaire et maîtrisé son processus de fabrication relève avant tout d’un transfert de savoir technologique. .La Russie n’est pas étrangère à cette politique d’équilibre des forces nucléaires dans le monde. En éparpillant les cibles potentielles et en obligeant les Etats Unis à multiplier les zones d’alerte, les forces russes n’ont plus la nécessité d’entretenir et déployées une force de frappe sur leur territoire.

L’histoire ne suit pas toujours le même temps que les gouvernements politiques .Penser que l’Urss n’est qu’un vestige d’une puissance oubliée relève de l’imposture .Sa proximité avec la chine et ses ressources en matières premières lui donne la possibilité de rebondir. Dans vingt ans ce pays reviendra sur la scène internationale avec l’appui de ses obligés dont l’Iran et les pays d’Amérique du Sud font parti .La bombe atomique est une conception militaire de l’après guerre.

 Sa possession dépendait alors de la position des pays riches sur l’échiquier mondial.

 Le bouleversement démographique et économique donne aujourd’hui raison et légitimité aux pays émergents dans leur recherche d’une puissance militaire en rapport avec leur puissance économique. Ils suivent en cela le principe fondateur du nucléaire ; l’équilibre de la terreur.

Une nouvelle guerre froide en perspective mettant en scène les pays émergent alliés de l’Ex URSS avec les anciennes puissances coloniales n’est plus à exclure

 

Igor deperraz

 

 

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :