Dans les coulisses des futurs présidents

par igor deperraz  -  28 Mars 2012, 08:21

 

LE OFF ET LE OUF

Dans les présidentiels, chaque candidat en lice ne peut négliger aucun groupe de pression. Les directeurs de cabinets sont déjà en poste et en amont prennent les contacts avec leurs futurs interlocuteurs. On reçoit, on jauge, on promet « off » que les autres sont « ouf »mais cela doit rester « off ».

Le grand jeu des pouvoirs et des contre pouvoirs qui s’opposent ou s’imposent dans le prochain contexte législatif. L’atmosphère est conviviale, détendue, pas de vagues ni de faux pas. On ne peut aller contre ou pour, c’est dans la discussion à venir que tout se décidera et l’on promet d’y associer son interlocuteur. Le futur candidat président passe en coup de vent dans l’open space et s’arrête un instant pour le petit mot gentil qui emportera l’adhésion. On y est déjà, tout est possible lorsque les sondages vous posent aux portes du palais. Demain, C’est promis, c’est le changement ???

On prend le numéro de portable personnel de l’homme providentiel pour recevoir le grand soir ce petit SMS qui s’affichera à 20heures 01. »C’est gagné ! »Chacun s’en retourne prend soin de remplir la fiche du futur interlocuteur privilégié qui saura le moment venu donner le petit coup de pouce avant que l’on frappe du poing. Un rythme quinquennal qui apporte parfois son lot de surprises et d’oublis mais une belle récitation de printemps et un retour d’hirondelle que l’on aime penser comme une première fois. igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :