Autorité ou autoritarisme ,le théorème de la Piscine

par igor deperraz  -  28 Juin 2012, 18:37

Piscine des explications

 

Comme il s’entend, l’actualité récente n’a aucun rapport avec ce qui suit. Comment expliquer que dans un pays lointain, il y a très longtemps deux enfants aient pu tomber dans une piscine et se noyer sans qu’un facteur exogène vienne expliquer cette douloureuse tragédie. On évoquera la dangerosité des piscines privées qui ne sont pas recouvertes de bâches. Mais peut-on en vouloir à la Seine d’être découverte lorsqu’elle passe en plein centre de Paris ?

La fatalité et un enchainement de circonstances malencontreuses. Mais la vie n’est elle pas aussi un enchainement de circonstances dangereuses ? Les explications sur l’autre ne peuvent convaincre. La question plus simple que l’on peut se poser est la force de l’interdit dans une société qui refuse de poser des limites claires et visibles aux enfants. Ces interdits civils et non religieux qui posent les pierres du vivre ensemble sont contrariés par la naïveté de plusieurs générations qui ont construit leur projet collectif d’éducation sur la permissivité et l’insolence. Un enfant peut-il discuter un interdit et franchir la barrière de l’autorité sans un jour en payer le prix fort ?

La liste serait longue de ce que l’on peut percevoir aujourd’hui dans la relation Parents-enfants. De l’enfant prescripteur au supermarché qui impose pour la soirée son menu et son dessert. De la maman qui se reçoit le cartable en pleine figure sans broncher parce qu’il faut marcher pour rentrer à la maison.

De cet impossibilité  social à apporter des réponses au narcissisme destructeur d’une jeunesse en manque de repère nait un jour où l’autre la confrontation.

Confrontation avec sa propre fragilité que certains résumeraient dans l’échec scolaire. Difficulté avec l’autorité, la conduite à risque des « A », le refus de venir travailler à l’heure. L’Impossibilité de se reconstruire et d’améliorer sa condition sociale par le sentiment d’injustice.

En réaction à ce délitement, les municipalités posent des caméras de surveillance pour essayer de préserver les biens communs. La police multiplie les contrôles d’identité pour exister. Le baccalauréat ne se manque que si l’on en fait la demande et l’on s’interroge pour savoir comment des élèves peuvent obtenir un Bac S en ne sachant pas leurs tables de multiplication.

La démagogie porte ses fruits et nourrit le populisme montant. Ces enfants élevés à l’eau de Rose veulent de l’autoritarisme qu’ils confondent rapidement avec l’Autorité. La montée du Front National et la montée de l’extrême droite en Europe est en partie le fruit du  laxisme  éducatif au sens large. Lorsque les drames frappent aux portes des familles pour annoncer des morts dans un accident de voiture, des jeunes poignardés ou étranglés.

Ne regrette on pas d’avoir été flou sur les interdits ….

 

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :