Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

A poil les vieux

A poil les vieux !

La France entre  dans l’ère du soupçon et du chao au fur et à mesure que les plis du programme porté par Emmanuel Macron  se déroulent. Non que ce programme soit toxique ou porteur de mauvaises intentions, mais il n’arrive pas à trouver  la sagesse de son déploiement .Qu’importe que la retraite ait été à point si  elle  fut raccord avec la réalité biologique de l’homo sapiens .

 La retraite pour tous à 60 ans avec un SMIC minimum aurait été la bienvenue pour toutes les catégories socio professionnelles  jusqu’à présent oubliées .Qui peut penser  pourtant  que  l’on peut travailler encore après 60 ans dans un système où le jeunisme fait figure d’élixir de jouvence . Les corps vieillissent ,le coefficient intellectuel fait la chute libre…

Les femmes et les hommes sont aspirés vers l’abime. Tout le monde peut tricher où évoquer le centenaire qui fait du vélo autour du monde.  Cet homme s’il existe n’entend plus ,ne voit plus très bien ,a perdu 30 kilos et toutes ses dents et ne dort plus que 4 heures par nuit .La soixantaine n’est plus le réceptacle des politiques libérales ou il faut mettre en avant ses seins fermes ou sa capacité à comprendre les frénétiques réformes. Il est l’automne de la vie .

Pourquoi maintenir artificiellement les vieux sur le marché du travail  alors que de jeunes freluquets passent leurs temps à attendre un emploi derrière un écran plat .Il est un temps pour tout .Que dire des professeurs qui ont appris à écrire avec la plume et n’ont jamais  imaginé  que les jeunes générations  puissent  vivre  avec un certain cynisme leur projection d’avenir  sur l’enfance roi. Un demi-siècle… La moitié d’un Maitre ruban.

Une société qui méprise ces jeunes et ses vieux est -elle encore un monde du vivre ensemble ou le château d’une noblesse qui aurait trouvé en Emmanuel Macron son Prince des vertus liberalicides. Dans ce chao généralisé ,on en vient à regretter la France des clochers ,ce qui porte en filigrane la tentation du populisme et des « soleil vert »    igor deperraz  

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article