Randimbivololona en Avignon et au théâtre à Paris

par igor deperraz  -  17 Avril 2019, 17:18

Randimbivololona en Avignon et au théâtre à Paris
photographe igor deperraz

photographe igor deperraz

Au théâtre à Paris et en Avignon cet été …

La quille de la fille à clic !

Prisca Randimbivolona décapsule en bits les mots  pour afficher sur scène son corps  de  déesse Malgache , tout en rondeur et volupté  . Enfin ! pas tout à fait*….

Ce cliché lui  collerait pourtant si bien si sa vie de femme  n’avait  croisé pendant 10 ans  le peuple des grands barbus colonisant les open space de la planète .

Vices et culbutes de clics dans l’espace libéral mondialisé. Les diplômés arc- boutés  sur des forêts de claviers bios furent ses mentors de la prospérité . -Ne lui dites pas qu’elle fait partie de la diversité et que des  origines de l’île du bout du monde vous rappelle vos vacances à la Tranche sur mer … vous recevrez une clac pour un clic.

Non ! c’est plutôt l’histoire d’une fille qui dégurgitait sa vie à fleur de peau sans pour autant vouloir décevoir le peuple ébouriffé des biens arrivés.

Une fille tout en profondeur qui se réveille un jour à poil sur son ordi  et cherche un autre sens à sa cuite  d’algorithmes.

Le théâtre et l’écriture deviendront  sa chaire, son  comptoir fortuit des  magiciens d’oz.  Lovant  des amants intemporels qu’elle titillait  depuis longtemps pour un rêve sonore  d'une version acoustique de  rédemption song. Elle.nous dévoile aujourd’hui, dans une mise en scène rigoureuse et sans fausse pudeur la détresse du peuple  noir,  dans sa nudité crue. Son soutien inconditionnel au mouvement de  libération des bonnet à rayures ....  fake* news… non !

De nouveaux yeux ,un nouveau visage ,un nouveau tout … C’est ce qui attend le spectateur qui prendra sa  place  pour un voyage sans retour au pays des filles qui changent leur diplôme d’ingénieur pour une tenue d’ingénue pas tout à fait nue .

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :