Edwy Plenel reçoit en direct une fessée déculottée d'Emmanuel Macron ?

par igor deperraz  -  16 Avril 2018, 03:44

Edwy Plenel , le tombeur idéologique de la gauche socialiste avec ses révélations sur l’affaire Rainbow warriors vient de se voir infliger une fessée déculottée par Emmanuel Macron. Une frappe chirurgicale précise sur le représentant de la gauche parisienne  .

Face aux insinuations de l’ancien directeur du « Monde » , les sinuassions d’une pensée maitrisée et structurée . Loin des complexités  de Paul Ricoeur , Emmanuel Macron se pose plus précisément  dans le sillon d’Emmanuel Kant . Une rigueur germanique qui permet au Président de la République d’envoyer d’un trait  conceptuel le cofondateur de Médiapart aux Hospices du temps qui passe.

 Après Marine Le Pen ,c’est à la gauche rouge de se voir ringardisée. La posture d’Emmanuel Macron ,originale et moderne, reprend le sillon fonctionnel de Fidel Castro. Une prise du pouvoir par effraction, mais consenti par le peuple ,un discours structuré et sans faille idéologique ,une main de fer pour émanciper son pays dans un équilibre instable . Mais comparaison n’est pas raison et Emmanuel Macron est bien plus que cela ,il s’inscrit plus simplement dans le retour généralisé des pouvoirs forts et personnifiés .Il sera là nous dit -il pour les 10 ans à venir . Comme Poutine ,Erdogan et le Président chinois.

Emmanuel Macron n’a pas trop de soucis à se faire ,la gauche alternative est restée  enfermée dans le schéma inaudible   d’Edwy plenel.  Jean Luc Mélenchon ,à la tête d’une armée de seniors  grisonnants rejoue  chaque jour le refrain de la nostalgie n’est plus ce qu’elle était . Cela marche pour faire croire à des millions de retraités que leur retraite ne serait pas payée par les actifs, mais par une dette que l’État leur devrait !

Grève stérile ou revendications fragiles portées par des organisations syndicales empêtrées dans une bureaucratie soviétique paralysant toute initiative .Partis politiques Hamonesque nageant dans le brouillard des utopies adolescentes .

La grande leçon du Professeur  Macron infligée à l’icône monastique de la Presse du 20 siècles est que le récit du Monde qui se déroule sous nos yeux se doit d’inventer de nouvelles formulations théoriques.

Il y a urgence à penser la Gauche ,non comme un socle inamovible de concepts historiques, mais comme un flux puissant d’innovation sociétale et verbale

.

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :