La réduction de vitesse à 80 km et le pénis en berne ?

par igor deperraz  -  11 Février 2018, 08:47

La limitation de vitesse à 80 et le pénis en berne ?

 

La limitation de vitesse à 80 kilomètres par heure a-t-elle pour but de réduire l’inégalité des hommes et des femmes sur la route ? Si le passage de 90 à 80 n’allonge pas le temps de transport de son conducteur, il peut raccourcir le symbole phallique . En réduisant la vitesse sur la route, le gouvernement prend le pari qu’une telle mesure aura un effet significatif sur la diminution de la testostérone. Les détracteurs de cette mesure ne sont pas à court d’arguments...

 

 Rouler à 80,c’est-à-dire à 85 est difficile et les 6 mois de répis ne seront pas de trop pour s’y conformer. Nos habitudes mentales à penser la route  et la conception des véhicules font obstacles à cette mesure de bon sens.. Les compteurs ont oublié de marquer le 80 et le régime moteur oblige à rétrograder en quatrième vitesse. Petite gène bien modeste ..

En terme de sécurité routière, l’effet est contraire puisque la sécurité des voitures a été pensée pour 90.

 

 70 000 victimes de la route chaque année subissent des traumatismes divers, c’est encore trop pour un pays civilisé. Les victimes  sont aussi des femmes et des enfants qui subissent de fait cette vérité . Les hommes conduisent mal et vites.

En obligeant les conducteurs a plus de retenue sur la route, le législateur a commencé sa grande lutte contre les discriminations sexuelles.

 

A défaut de modifier les excès de vitesse dans les alcôves, il agit sur les routes. Edouard Philippe n’a pas osé subsisté les panneaux 90 par des panneaux représentant un pénis au repos. Une idée pour la campagne de prévention routière.

 

Igor Deperraz

i d

i d

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Evy 11/02/2018 17:19

Oupss merci pour ce partage bonne soirée