L'écriture inclusive s'invite chez les instits et c'est bien !

par igor deperraz  -  18 Octobre 2017, 19:44

L'écriture inclusive s'invite chez les instits et c'est bien !

Foufous et fofolles

 L’écriture inclusive n’est pas faite pour se substituer aux usages de la lecture silencieuse. Il n’y a bien évidemment aucun intérêt à alourdir le processus de déchiffrement du code

Cette écriture est un manifeste pour faire prendre conscience à chacun-e que la domination masculine n’est pas une  fin (sans e ) en soi .

L’ouvrage décrié , polémique et militant est un ouvrage de grande qualité. Il peut faire prendre conscience aux enseignants du primaire des problèmes de stéréotypes dans les manuels scolaires.

Arrivant 3 ans après l’apprentissage de la lecture, il n’est pas l’ouvrage complexe que l’on voudrait bien nous faire croire, mais le seul manuel à suivre les recommandations officielles en termes d’égalité.

En caricaturant les objectifs de l’écriture inclusive fonctionnelle, ces détracteurs continuent à s’enfermer dans leur conformisme.

Ne confondons pas tout …texto twitters messageries fax pub…chaque support à ses conventions .Le propre de l’écriture inclusive est d’amener chacun à s’inclure dans cette altérité.

Soyons fous, soyons folles, libérons l’écriture fonctionnelle de la testostérone

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Evy 18/10/2017 21:54

beau billet je partage bonne soirée