Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Claude Bartolone n'est pas la source du Canard enchainé

Claude Bartolone n’est pas la source du Canard enchaîné.

Il n’est pas question de révéler les sources d’un journaliste, ni même de penser que cette révélation puisse apporter un quelconque éclairage sur l’affaire. On pourrait évoquer  Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale, mais ce ne serait que pure spéculation mensonge et précipitation tant cet homme de conviction est au-dessus de tout soupçon.

Au lieu de lancer des noms en pâture, il faudrait plutôt expliquer pourquoi en sortant cette affaire le journal satirique n’a pas pris le risque de se voir réclamer le coût d’organisation de la campagne LR et de ses conséquences … en dommages et intérêts ,plusieurs millions d’euros . Quel est donc la source qui a pu   donner par sa rencontre informelle au petit bistrot derrière la Place de la bourse son sceau « certifié conforme »… ?

Pour savoir qui fut, non pas la source (une multitude de personnes ont pu avoir accès aux documents), mais qui a mis son Autorité sur la table du bistrot pour risquer la vie et la mort du journal satirique …il nous faudra attendre quelques années et une loi réformant les pratiques parlementaires.

Claude Bartolone avait déjà  œuvré pour la transparence à l’Assemblée nationale. Il aura aujourd’hui une plus grande écoute auprès de ses pairs pour engager une réforme plus que d’actualité.

Et si la source du Canard était celui dont on ne prononce pas le nom  

 

 

Igor Deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article