Le Journal "Le Monde "soutient t-il le régime fasciste Turc ?

par igor deperraz  -  3 Novembre 2016, 18:30

Honte au journal « Le monde » d’afficher la propagande du dictateur Turc

 

Le journal "Le Monde " a publié  dans son édition de fin octobre un publireportage de quatre pages sur la Turquie .Le groupe Renault y vantait dans ses mêmes  colonnes les mérites de sa coopération locale. La Turquie de Recep Tayip Erdogan  est pourtant une Dictature comme l’a pu être celle des généraux grecs ou comme l’est l’actuelle  Russie de Poutine.

En parlant de Dictature, il ne faut pas voir une quelconque ingérence dans les affaires d’un peuple souverain, mais un type de modèle que l’on a vu émerger dans la Rome antique avec les causes et les effets que l’on est plus à même de vilipender aujourd’hui. Sans conséquence sur les vivants.

Le journal « Le Monde «  a ouvert ses pages au régime turc .Un régime qui vient de licencier 4000 magistrats, arrêté 13 journalistes …limogés 100 000 fonctionnaires .Can Dundar du journal laïque Cumhuriyet fondé en 1924 a eu cette belle phrase ! »Mon bureau a 2 fenêtres, l’une donne sur le cimetière, l’autre sur le palais de justice » ! A méditer …

En Allemagne le satiriste de la ZDF doit répondre d’une plainte personnelle de ce même Recep Tayip Ergogan, dictateur de  la Turquie …

Si chaque peuple a le droit de disposer de lui-même ,on peut très bien admettre que le régime turc est comme pour la Russie de Poutine ,une dictature librement acceptée et consentie par une majorité de la population .Après tout, la France de Vichy, était majoritairement pour le bon maréchal Pétain …

Que des entreprises privées comme Renault n'aient pas d’État d’âme, c’est la logique du capitalisme d’ignorer la morale au profit du profit. Un double profit !

Qu’un journal, en l’occurrence « Le Monde « accepte de publier 4 pages de propagande d’un régime de Vichy turc nécessiterait de la part de ses lecteurs une remise en question de la ligne éditoriale.

Par ce geste, anachronique, au regard des arrestations de journalistes, le journal le Monde a pris cause involontaire pour le fascisme.

Qu’aurait-on dit si le journal « Le Monde « avait publié 4 pages d’éloge sur le général Pinochet.

Honte au « Monde « de ne pas soutenir le journal Cumhuriyet, et ses frères laïques arrêtés. Honte… La publicité peut-elle passer une  ligne éditoriale d’un gouvernement fasciste sans contrôle de sa rédaction?

Igor Deperrazphotographie igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :