Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

La Glane

~~Glander ou glaner dans la France de 2014-11-25 Le droit de glaner date d’un édit royal du 2 novembre 1554. Cela fait donc 460 ans que l’on peut après le premier novembre ramasser dans les champs ou les vergers ce que le maître des lieux n’a pas daigner prendre .La fameuse part du pauvre ; les cerises que l’on laisse pour les oiseaux .La cour d’appel a confirmé ce droit, en 1991. Tout n’est pas si simple et il existe de nombreuses exceptions à cette règle, mais en ces dernières années les glaneurs sont de retour. Ils glanent sans outil comme il est d’usage et arrive à récolter plus de 100 kilos de pomme de terre par jour. La mécanisation laisse derrière elle bien des petits bonheurs posthumes .Sous la pluie et le vent ,une armée sans visage ramasse les dernières grappes de raisin pour se concocter un petit rouge maison .Le grappillage des pommes n’est pas du maraudage et l’on peut même se demander si les pommiers ne sont pas soulagés de voir arriver ces robins des fruits pour alléger leurs branches .Des millions de chômeurs en quête d’activité ou des millions de nouveaux pauvres désireux de continuer à se nourrir sans mendier au restaurant du cœur . Les champs accueillent aussi leurs pauvres et ce droit de glanage révèle le grand désarroi économique de notre pays .Le retour des glaneurs fait suite au retour des chômeurs que l’on pense abusivement glandeur. Tout se ramasse, y compris les glands ! Ce grand retour du moyen âge dans nos campagnes n’a pas de quoi nous rassurer sur l’État réel de notre pays. Un pays de glaneur n’est plus tout à fait une grande nation …Bientôt nous pourrons peut être glaner les subventions de Bruxelles dans ces mêmes conditions…. Igor Deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article