Libération se met à nue pour le Web

par igor deperraz  -  2 Août 2014, 08:42

Mes pronostics sur ‘avenir de Libé

Le Journal Libération, Libé pour les intimes avait fait du potache et du bon enfant sa marque de fabrique, il enterre aujourd’hui ses derniers restes. En offrant un an de salaire par année travaillée, les anciens journalistes de Libé se voient offrir un parachute doré pour vider les lieux ! Sur les 260 salariés ,180 possèdent une carte de presse et Bruno Ledoux qui amène 18 millions en met 7 pour faire du ménage.

Il faudrait être fou pour ne pas faire ses cartons. Il restera donc 200 journalistes pour faire tourner le quotidien, ce qui est peu pour amener de l’information, beaucoup pour la rediffuser. À terme le siège parisien sera reconverti en pole multimédia et la rédaction devrait encore perdre quelques anciens ….De quoi sera fait demain ? Libé tend à se rapprocher du leader sur le marché de la nouvelle en migrant sur le Net, « Le Parisien, Aujourd’hui » ayant le quasi-monopole de l’information de comptoir papier.

Dans un an, l’édition papier laissera la place à une édition WEB tout en gardant un Libé week-end papier rentable en terme d’accroche publicitaire .Il y aura alors besoin d’une petite centaine de journalistes. Un autre Libé verra le jour, loin des utopies et des grandes causes, mais la révolution du Web ferme les derniers corons de a Presse nationale.

Igor Deperraz

Libération se met à nue pour le Web
Libération se met à nue pour le Web
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :