Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Les grandes oreilles de la République.

Depuis la célèbre affaire des plombiers du Canard Enchainé ,il est de notoriété publique que  certains gouvernements ont  usé et abusé des services  du renseignement pour s’intéresser aux journalistes et plus généralement aux intellectuels .Une volonté d’écoute aux portes qui prend ses racines dans la nature voyeuriste du Pouvoir.

Toutes les oppositions se sont indignées de cette violation manifeste de l’intimité pour ne pas parler de loi. La prise de pouvoir et la volonté de s’y cramponner ont fait que la tentation a bouleversé les bonnes intentions initiales.

Avec le constat d’une continuité de l’espionnite téléphonique légale ou à la marge, il appartient aux écoutés de prendre de bonnes résolutions et d’exiger que la loi leur donnent la possibilité d’avoir des réseaux de communications cryptées.

Les fadettes et les fadaises seraient  ainsi relayées aux oubliettes du renseignement.

Il ne faut pas attendre d’un service de renseignement qu’il ne fasse pas ce pour quoi il est payé. Sachant que certains services agissant sous le couvert du secret -défense ne se sentent pas concernés par cette dernière.

En supprimant la tentation on supprime le mal. Il appartiendra aux législateurs de dresser une liste restrictive et nominative des personnes habilitées à communiquer en chiffrant leur communication. Une façon de ne renier aucune des prérogatives des uns et des autres et de rendre étanche la presse et le renseignement

 

Igor deperraz             

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article