Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS", L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité.salons (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris jury Petits Molière Téléphone 0785473094

albert Jacquard

Le bonhomme Jacquard

Albert Jacquard est né à Lyon un 23 Décembre au soir, mais sa vraie vie ne commence que 39 ans plus tard lorsqu’il entreprend de reprendre ses études. Les statistiques et la génétique sont en plein boom lorsque notre bonhomme se lance dans l’écriture, appuyé en cela par sa femme qui fera de lui l’homme de la différence. Un Bonhomme dans tous les sens du terme. « Il ne faut pas avoir honte de se tromper » répétera-t-il toute sa vie. Au final il ne se sera guerre trompé sur les évolutions de notre société. Sur les OGM, sa position ne fut jamais de tourner le dos au progrès mais de poser les bonnes questions. « Pourquoi cette précipitation alors que l’on peut nourrir toute l’humanité aujourd’hui sans OGM ». Sur l’immigration, on connait ses luttes pour les sans papier et les trahisons des politiques pour l’éloigner de ces combats « l’immigration c’est la respiration d’un pays ». Au-delà de l’homme engagé Albert Jacquard restera l’homme qui s’interrogea sur la science et son appropriation par l’homme « Le rôle du scientifique, c’est d’apporter la lucidité ». Une interrogation bien nécessaire aujourd’hui pour lutter   « nous les occidentaux contre tous les conforts que nous nous sommes donnés ». Un clin d’œil au philosophe allemand en forme de testament »Le surhomme c’est toi et moi quand ce que je suis, c’est l’ensemble des liens que je tisse avec les autres ».

Igor Deperraz

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article