Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

~~Changeons ! Réformons les collèges et l’école … Mettons la charrue avant les bœufs. Les réformes du collège et du primaire partent toujours de bonnes intentions. Adapter les programmes à l’évolution de nos sociétés et remplir les têtes en prenant en comptes les derniers acquis de la didactique. Cette entreprise de l’Éducation nationale serait fort louable si, en plus de ses programmes l’éducation nationale fournissait aux professeurs la notice explicative.

Au lieu de cela, l’État laisse aux éditeurs privés le soin de concevoir et vendre les guides pédagogiques et les manuels. Ne rêvons pas aux super profs qui inventent chez eux les outils didactiques. Concrètement les éditeurs vont relooker les anciennes formules pour l’estampiller « conforme aux programmes officiels » ou relancer une équipe pour sortir à la va-vite un nouveau manuel scolaire. Toute la question dorénavant est de savoir qui va payer le million de livres ou pour les plus branchés les milliers de licences internet .

Une convention a été signée avec les sociétés d’éditeur qui met fin à l’usage systématique des photocopies dans les écoles et collèges. Les réformes sur la matière grise représentent un coût non négligeable qu’il faut bien financer et l’on ne comprendrait pas pourquoi un professeur irait se livrer au photocopillage ou au copier-coller sur internet pour respecter des volontés politiques changeantes.

Les enseignants devront attendre leurs manuels scolaires accompagnés du guide pédagogique pour s’engager dans le changement. C’est le protocole éducatif que l’on livre avec la réforme qui fait défaut à chaque renouvellement des intentions éducatives .Concrètement pour les collèges qui demandent aux familles l’achat des livres, c’est mettre à contribution le portefeuille des familles ou du conseil général. Pour les écoles primaires .C’est aux communes ou aux parents d’assumer.

Tant que l’ensemble manuel scolaire, réforme ne sera pas pris en charge par l’état et que les manuels scolaires ne seront pas conçus par l’imprimerie nationale, il ne pourra y avoir de réforme plausible et possible ! Igor Deperraz

Commenter cet article