Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

~~La double vie du prophète ou comprendre l’Islam de l’Hégire. Kouachi et Coulibaly se sont radicalisés dans les prisons françaises. Ils n’ont pas reçu le Coran par internet ou les réseaux sociaux, mais par les mauvais traitements psychologiques qu’ils ont vécus en prison. Ces mauvais traitements sont subtils, mais ils existent sous la forme d’un rappel constant des inégalités sociales.

L’Islam radical n’existe pas ! le prophète a deux visages et deux positions comme le résume très bien Waleed Al –Husseini « En réalité le prophète a une double personnalité .Pendant son séjour à la Mecque, il était en position de faible, persécuté par les tribus athées .Il a fait profil bas et utilisé sa docilité comme vecteur de prosélytisme pour rependre une religion de paix. Mais après sa migration vers Médine et le début des conquêtes, sa puissance l’a transformé, il a alors toqué la docilité pour la violence et le prosélytisme pour l’épée .Il a fait décapiter les poètes qui osaient le critiquer par le verbe, tout en encourageant d’autres poètes à dénigrer ses adversaires ».

Les frères Koouachy comme une partie des jeunes issues des banlieues ont fait du prophète de Médine leur messie. Un prophète de la violence et de la contrainte .On ne cesse de dire que l’immense majorité des musulmans sont pacifiques et ont choisi de ne retenir que le prophète de la Mecque .C’est une réalité qui n’est malheureusement pas clairement énoncée par les docteurs de la foi musulmane. Nous souhaitons un islam de la Mecque et nous percevons trop souvent un Islam de Médine.

Le port du Hijàb résume cette double personnalité de l’Islam. Entre le voile intégral et le simple port du foulard, il y a deux théories, deux Mahomet .Nous souhaitons, dans nos pays chrétiens, éduquer et élever nos enfants dans un esprit de tolérance et de respect de l’autre, mais cette république laïque de philosophie grecque n’est pas compatible avec le prêche d’un islam de deuxième époque. Il existe donc une fracture doctrinale au sein de la communauté des croyants. Lors d’un pèlerinage à la Mecque, accompagné de son oncle ‘Abbas, Muhammad dit avec un sourire « Votre sang est mon sang ; votre rémission est ma rémission .Je participe de vous, et vous participez de moi .Je combattrai quiconque vous combattrez,et ferai la paix avec qui vous ferez la paix «

Les frères Kouachy avaient pris ce chemin et l’on ne peut que continuer à s’inquiéter qu’aucune position théologique claire ne soit prise pour amener un Islam de la Mecque dans l’Union européenne soumise à la Cour européenne des droits de l’homme.

Igor Deperraz

Commenter cet article