cordialement

par igor deperraz  -  3 Mars 2011, 08:02

Cordialement

 

 

La formule de politesse est une alchimie qu’il faut sans cesse remettre en question .L’arrivée  des sites de vente entre particuliers a mis en exergue la très brève  formule « cordialement ».Je souhaite vous acheter un pantalon, taille 64 ….. Auparavant, il  y avait dans la rédaction des missives ponctuelles, le souhait très légitime, de respecter son interlocuteur et de prendre de la hauteur. Le moment idéal pour  endosser  le   costume trois pièces de ses rêves  C’est ainsi que l’on pouvait écrire  en toutes circonstances des salutations distinguées .En tirant le son é vers le è, l’esprit de Neuilly arrivait parfois  à imprégner   le papier. Dans le Veuillez agréer l’expression de mes sentiments distingués, le temps d’arriver au bout sans fautes d’orthographe décourageait les moins aventureux d’entre nous. C’est donc tout naturellement que l’esprit du cœur, cordial, origine de ce mot, a pris le relais dans les courriels d’échange   .Cette politesse de forme ,par effet de mode a  envahit le monde de l’écrit pour se substituer aux traditionnelles « salutations ».Sommes nous donc passer progressivement du rapport de domination ,présent dans « mes hommages »(du vassal au seigneur) ,au respect de la divinité grec « salus » pour finir dans l’élan du cœur .A moins tout simplement que l’emplacement du cœur ne  soit  celui du portefeuille.

 

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :