Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

François Fillon prépare le Germinal du 21 siècle ?

C’était un pari osé …Rompre avec le modèle social français..François Fillon l’a pris et il a réussi ! Convaincre la droite française de tenter le tout pour le tout au risque de la fronde et de l’insurrection du pays.

Que veut François Fillon d’autre que la mort éthique de Stéphane Hessel et de l’esprit de la libération. Dans ses bagages, le printemps français et la droite poujadiste qui entend bien restaurer un ordre nouveau. C’est du Jean Marie Le Pen avec la culture catholique en fond social. François Fillon connaît la technique de la terre brûlée en politique. Détruire jusqu’à la dernière pierre un système pour l’empêcher  de renaître de ses cendres.

Ce ne sont  pas 500 000 emplois de fonctionnaires qui seront  détruits, mais toute la fonction publique. Cela sans faire le moindre esclandre ! Il suffit de modifier  les statuts des trois fonctions publiques. Supprimez la garantie de l’emploi et l’on fera face à des employés ayant le même statut que dans les grands groupes industriels sans bourse déliée.

 L’équipe Fillon veut frapper fort dans les trois premiers mois, car elle n’a pas la légitimité morale du pays ? Ce sera un grand coup d’État démocratique qui propulsera les ultras- riches dans le paradis de l’enrichissement personnel et de la casse sociale .Un chômage qui sera réduit à peau de chagrin, mais une misère intellectuelle sans précédent.

François Fillon, c’est la France de Germinal et l’on ose penser qu’il finisse par coller aux personnages du roman. Comme Trump est un cauchemar pour l’équilibre sommaire des relations internationales, Fillon basculera vers un rapprochement avec les dictatures de Poutine et d’Erdogan sous prétexte d’enrichir les entreprises françaises de l’armement.

il ne faut pas espérer que les syndicats français aient les moyens d’accompagner les mouvements de résistance, pris dans la grande bureaucratie de leur incompétence. Il ne restera que la fuite ou la soumission et peut être les prémices d’une dérive autoritaire appuyée par l’État d’urgence permanent.

 La lutte contre l’Islam radical sera le fer de lance d’une grande politique de répression tous azimuts laissant peu de place à la contestation et à la réflexion.  Comme dans un Tramway, François Fillon réduira les libertés publiques jusqu’au Terminus.

 

 

Igor Deperraz

Commenter cet article