Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chroniques matinales

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Publié le par igor deperraz
Photographie igor Deperraz

Photographie igor Deperraz

Voir les commentaires

Publié le par igor deperraz
photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

Voir les commentaires

Publié le par igor deperraz
photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

 

Rencontre avec Haîlji...

L'écrivain coréen qui passe une année de "paresse" dans  l'intranquillité des songes évoque la difficulté de maintenir tout une vie un lien textuel avec son lecteur.  Ses propos sont pesés avec la lourdeur obligée  de la traduction .  Les mots sont choisis avec  sobriété et tranquillité

Controversé en son pays, il n'en demeure pas moins qu'il reste  un des seuls écrivains de roman coréen ( il insiste de "roman") traduit dans le monde .

Notre conversion fugitive évoque la fatigue de la plume ,la difficulté de maintenir son public  lecteur dans un monde en perpétuel mouvement . " J'ai écrit plus de vingt romans ,sans relâche ,je travaillais tout le temps .. mais maintenant je paresse un peu sur les chemins de France " je vais  être joué au théatre en Lituanie et peut être un jour en France ."

Sa gloire littéraire  s'est élargie au fil des années  grâce  au théatre et au cinéma . L 'écrivain évoque avec résignation la tragique disparition de Marie Trintignant .

"Après une rencontre enivrante en Corée  avec l'équipe du film ,je finissais  le scénario pour Marie Trintignant quand ...vous savez les évènements tragiques ...Le projet est tombé à l'eau "

Un fil d'écrivain ,un fil de vie .

"L'écriture coréenne est simple ,elle a été imaginé par un roi qui voulait donner à tout son peuple un outil simple et facile pour lire ,en celà l'écriture coréenne est très facile à écrire par contre il est très difficile d'apprendre le français à cause de la syntaxe ".

Ses poèmes du recueil :l'hirondelle est dans le tiroir " ont été écrit directement en français " Pour s'éloigner de la domination des tablettes et des portables Samsung ,quoi de plus vivifiant que l'universalité du livre ,de l'écriture et de la connivence de la plume.

A découvrir ,redécouvrir ,portrait photo de l'écrivain à suivre

 

igor deperraz

 

Voir les commentaires

Publié le par igor deperraz
En attendant la pluie

Voir les commentaires

Publié le par igor deperraz
i d

i d

Voir les commentaires

Publié le par igor deperraz
photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

Voir les commentaires

Publié le par igor deperraz
photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

Voir les commentaires

Publié le par igor deperraz
photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

Voir les commentaires

Publié le par igor deperraz

Ils sont invisibles et pourtant ils existent …Ils ne sont pas anarchistes comme chantait Léo ferré, ils sont plus nombreux de jour en jour

Ils ont choisi la Rue où ils n’ont rien choisi du tout. Ils sont pourtant parmi nous, à nos portes, à nos côtés sans que nous y prêtions  attention.

Quel candidat de la rue a pu obtenir 500 signatures pour faire valoir ce territoire de l’oubli . Quel candidat aujourd’hui, y compris le plus hâbleur d’entre eux a porté la voix de ces insoumis pour de vrai ?

Ne soyons pas candides, ils ont un peu de nous dans cette société où les murs poussent comme des champignons.

De cette pléthore de candidats, souvent en Hamon ou en doublon, il n’y a personne pour les handicapés !les exclus! Les illégaux ! Les réfugiés ! Des gens de peu, mais de combien d’autres qualités.

Puisque nous assistons incrédules  à une pléthore de candidats, présents en tète d’affiche  pour la simple  valeur de leur témoignage !  Où  sont représentés  les blacks ?  Les jeunes des banlieues, les musulmans ?

Qui sont donc ces parrains qui ont involontairement signé pour le Conseil constitutionnel  en faveur de ces purs blancs sans taches ni défauts… hormis la marque de leur costume.

Onze à prendre part au  débat télé ! Et pas un de cette France invisible… Insoumisère ……….en bleu en blanc et en rouge

Igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

Voir les commentaires

Publié le par igor deperraz
photographioe igor deperraz

photographioe igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

photographie igor deperraz

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog