Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chroniques matinales

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Publié le par igor deperraz

 

Mammouth écrase la réforme

 

La grande réforme attendue et défendue par Vincent Peillon prend le chemin de l’école buissonnière. En voulant augmenter le temps de travail des élèves sur l’année à moyen constant, le Ministre ne pouvait que compenser cet allongement par une réduction du temps de travail des enseignants du premier degré. Un alignement sur le secondaire qui donnait toute sa cohérence à la volonté de l’Etat de maintenir un corps de professeur d’Ecole et de ne plus retenir la qualification d’Instituteur.

Devant le « Mur », tous les Ministres successifs auront déplacé quelques virgules sur des programmes sans jamais ne s’attaquer en profondeur au Mammouth. Il ne restera donc dans la grande réforme annoncée que deux mesurettes : une semaine de quatre jours et demie. Un raccourcissement d’une heure de la journée !

Une grande refonte du service de l’Education qui se termine par un accouchement de souris .Un grand classique de la promesse électorale et du domptage de Mammouth

Igor deperraz

Voir les commentaires

Publié le par igor deperraz

Une nouvelle formule du journal « Le Monde » à la rentrée ?

Le style épuré fait des adeptes. les choses simples redeviennent tendance chez les bobors , ces nouveaux bobos ennuyeux. La ligne des protestants pourrait rapidement gagner l’ensemble des consommateurs. On veut peu mais de très bonne qualité. Une épure hors de prix dans un vide et un espace qui se paye plus de 8000 euros le mètre carré parisien. Meubles, chaussures, balais sont les premiers touchés par ce regain du Bauhaus. La presse et ses journaux de plus en plus colorées et fournies échapperont  t’ils à ce besoin de régime ?

La formule du « Monde » pourrait alors se décliner en noir et blanc, sans couleurs, sans photographies. Un Monde au style sobre et à l’écriture brève et efficace. Un mélange rédactionnel hérité de l’écriture brève du « Monde .Fr » et de l’analyse pointue de la rédaction papier. Un Monde « ton neutre matière brut » pour reprendre l’article de Véronique Lorelle du 1 octobre. Tout est dit….

Igor deperrazlisboa-466.jpg

Voir les commentaires

Publié le par igor deperraz

 

Présentiel antisocial

 

Le présentéisme dans l’Education Nationale est un phénomène peu ou pas étudié. Il touche une grande partie des personnels du premier degré. Cela pourrait être un indicateur de la mauvaise santé de ce secteur ministériel. Une étude américaine a démontré que le présentéisme pouvait représenter de 18 à 6O pour cent des coûts que l’employeur supporte pour des problèmes liés à la santé. La sagesse populaire l’évoque souvent « le cordonnier est le plus mal chaussé »

Le présentéisme met le salarié dans une situation paradoxale vis à vis du droit puisqu’il n’est pas couvert par la législation des accidents du travail. L’employé effectue à l’insu de son employeur un travail non rémunéré et non déclaré auprès des organismes sociaux.

En termes de modèle et de vivre ensemble, les grands principes d’égalité entre les hommes et les femmes sont contredits dans l’intimité lorsqu’il y des enfants à chercher à l’école ou lorsqu’il s’agit de lutter contre la mal bouffe.

L’enseignant présentiel est un modèle pour sa hiérarchie qui voit la sueur comme le fruit d’un travail de qualité. Le développement des réunions et de la bureaucratie administrative a induit l’idée qu’une présence précédait l’essence ! L’Education Nationale pourrait s’inspirer du dialogue social à la Sncf pour lutter contre ces préjugés qui ne font qu’aggraver le service public d’Education

Le fruit défendu de ce présentiel est la situation des Directeurs d’école qui ont fait de ce principe un « way of life » Alors que la réglementation les oblige à travailler 35 heures comme tous les salariés de la fonction publique, ils dépassent largement ce temps déclaré aux assurances maladie. Dans une France de plus de 4 millions de sans emploi, on peut comprendre que le Présentiel soit  contre productif et pour plagier le groupe Trust…ANTISOCIAL !!!!

IGOR DEPERRAZardeche-038.jpg

Voir les commentaires

<< < 1 2 3

Articles récents

Hébergé par Overblog