Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS",Action communiste .les informations dieppoises le réveil L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité. festival off Avignon. (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris-Sorbonne. jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Libé nous quitte .....

Libé tire sa révérence …bientôt

Nicolas Demorand , Directeur de Libération » depuis 2011 vient d’annoncer sa démission . Une grande victoire pour la Rédaction qui n’a eu de cesse de la demander. Le journal n’a pas su s’imposer comme la plupart des quotidiens nationaux sur le Web parce que sa rédaction n’était pas prête à entrer dans ce nouveau format .Une écriture journalistique spécialisée et opposée aux habitudes des papiers traditionnels.

Libé va déposer son bilan dans quelque temps et il en sera fini de la grande aventure du journalisme de comptoir. Libé, c’est avant tout, l’anti conformisme, le haschich, la liberté sexuelle, l’extrême gauche, les autonomes. Sauf que depuis le départ de Serge July, Libé, c’est surtout un journal qui n’a plus de ligne éditoriale claire, qui se cherche et qui n’a pas su prendre le virage de la révolution numérique. L’immeuble de la rue Béranger à Paris attise les convoitises, plus que sa rédaction !

Le dilemme de ce titre est de ne plus  proposer aujourd’hui ce qu’il fut …Du journalisme d’avant-garde, prenant la cause palestinienne en main, le combat des femmes ou des minorités .Un journal d’opinion incisif et volontairement anarchisant. L’embourgeoisement, le confort et l’endormissement auront eu raison d’un titre qui aurait pu s’imposer comme le quotidien de la gauche moderne.

« Libé » nous quitte pour des projets qui apparaissent de plus en plus éloignés de la volonté de ses créateurs. Un autre reprendra cette place laissée vide en se réappropriant le concept initial. La provocation de la liberté ….

 

Igor deperraz

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article