Les chaussettes blanches de Claude Guéant

par igor deperraz  -  23 Juin 2013, 06:42

Les chaussettes blanches de Claude Guéant

 

Claude Guéant que l’on surnommait le Cardinal au temps où il était secrétaire général de la Présidence Sarkozy sort de l’ombre. La justice s’interroge aujourd’hui au grand jour sur son rôle dans l’affaire de l’arbitrage Tapie et dans le financement possible de la campagne présidentielle par Kadhafi.

Cet énarque aujourd’hui devenu avocat a commencé sa carrière auprès de Christian Bonnet où il fut chargé des questions de sécurité au Ministère de l’intérieur. C’est lui qui était de permanence le soir où Robert Boulin s’est suicidé pour les uns, a été assassiné pour les autres… Sur ce sujet le Cardinal qui travailla par la suite avec Charles Pasqua n’est pas disert. Ministre de l’Intérieur et Secrétaire général de la Présidence, son entourage l’a vu se métamorphoser après le décès de sa femme en octobre 2008. Chaussettes blanches et chaussures raffinées, Claude Guéant entrait dans le monde du costume sur mesure et de la mode. La vente de tableaux, les primes en liquide, les voyages en Lybie n’ont pu échapper aux grandes oreilles de la République.

Claude Guéant n’est ni un voleur ni un menteur, il a agi en toute transparence au plus haut sommet de l’État dans la plus totale transparence. Si aujourd’hui la justice s’intéresse à lui et a pu trouver des éléments à charge, c’est que les renseignements en sa possession étaient fiables.

Qui a donc lâché le Cardinal et a intérêt à voir la cinquième république mise en accusation ?

Si l’on met les noms de Christian Bonnet, Robert Boulin, Charles Pasqua en équation avec le refus catégorique de Jacques Chirac de nommer Claude Guéant Préfet de Paris, on mesure combien la Droite française est en guerre civile.

Une histoire ancienne qui a pour origine l’abandon par le Général De Gaule de l’Algérie française. Une fracture idéologique qui perdure aujourd’hui dans la volonté d’une partie de l’UMP de franchir le Rubicon et de sceller une alliance objective avec le Front national. Le grand déballage a commencé comme un grand  jeu de Cluedo à la française ?

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :