Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chroniques matinales

Par deux points de vue passent une ...droite. Par un point de vue passe une gauche ou le contraire. Des chroniques et photographies publiées dans les journaux: "LE MONDE", "Le MONDE MAGAZINE" "LE MONDE TÉLÉVISION""LE NOUVEL OBSERVATEUR", "Le nouvel obs .fr","Les INROCK...", "LA TRIBUNE DE GENÈVE", "POLITIS", L'anticapitaliste, "La FRANCE "AGRICOLE",La Manche libre.fr "le Plus"."La VIGNE", "SINE mensuel "La Manche libre.fr" accréditation festival Albi, fête de l'Humanité.salons (plus de 1000 chroniques publiées) chroniques et flash info à Radio FMR Jusqu'à 2500 visites par jour....! événements ,photographies Igor Deperraz Normalien . études de cinéma à Paris jury Petits Molière Téléphone 0785473094

Ukraine ou ?

Ukraine ou Bouffon !

Révolutions arabes, Ukraine…La rue, ce que l’on nommait naguère le peuple…se prend au jeu de renverser les dictateurs du moment. Des accapareurs ostentatoires de la richesse publique qui s’illustrent en faste et débauche de robinets en or ! La facilité avec laquelle ces pouvoirs vacillent, tanguent et s’effondrent comme un château de cartes interroge sur la vacuité du politique en ces endroits.

Qui défait ces rois de pacotilles ? La rue ou la main invisible de l’économie de marché ? La douce terreur qui figeait l’initiative privée et limitait la libre concurrence ne pouvait continuer dans un système globalisé qui a fait de la finance le nouveau leadership du monde. Il n’y a plus de place pour des formes archaïques de pouvoir.

La richesse mondiale est détenue par une poignée d’hommes et de femmes. Ils vivent eux aussi  dans des palais et s’affichent sans scrupules dans la presse people sans qu’un mouvement révolutionnaire ne les inquiette. Bill Gates ou les grandes fortunes françaises du luxe voient-ils déferler des cohortes de manifestants au pied de leur résidence en Corse ? La Tunisie ou l’Ukraine sont de potentiels marchés pour l’eau, les aéroports, les autoroutes  et tout ce qui demain sera à vendre.

Le pouvoir politique est il aujourd’hui devenu le bouffon de l’économie ? On prêtait à Nicolas Sarkozy d’abandonner la reconquête du pouvoir pour se consacrer aux fonds d’investissement et en sous entendus devenir l’un de ces seigneurs de l’économie mondiale. Ces chefs d’État qui quittent les pays qu’ils dirigeaient comme des voleurs sont en fait  les boucs émissaires d’une réalité plus cruelle : L inégalité croissante du monde dans laquelle nous vivons les yeux fermés.

François Hollande n’a pas engagé un tour libéral, il a suivi ce que le marché lui demandait pour éviter que la rue ne le renvoie ! Les révolutions que nous pensons agir pour le bien commun et les valeurs démocratiques ne sont elle pas les instruments inconscients, mais pertinentes des grandes puissances financières...

Igor Deperraz

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

igor deperraz

Chronique de l'actualité politique et sociétale.Publication dans la presse nationale française ,suisse etc.....
Voir le profil de igor deperraz sur le portail Overblog

Commenter cet article