trans genre

par igor deperraz  -  3 Juin 2011, 16:29

 

 

 

 

 

 

 

 

Trans-parence du genre

 

 

Les théories du genre,queer theory en anglais ne sont  pas l’apanage du plus grand nombre. En posant comme principe d’absolu  philosophique la boutade de Simone de Beauvoir »On ne naît pas femme, on le devient « les mouvements trans. et gay ont voulu démontrer qu’ils  avaient la liberté d’affirmer leur choix en dehors de toute considération biologique. Le mariage homosexuel et l’homoparentalité deviendraient  des avatars de la vie sociale. Dépassant cette philosophie, certains scientifiques ont poussé l’indifférenciation, en évoquant la possibilité à l’avenir de ne concevoir que des enfants éprouvette. Le genre humain serait donc affublé d’une universalité sexuelle. Un débat qui n’est pas près de s’éteindre et  qui  suscitera des arbitrages politiques délicats.

En quittant le champs des orientations sexuelles  pour aborder la notion de genre dans la langue française, il est  peut être plus intéressant  d’engager le débat sur l’influence du genre dans  la fonction langagière et son rôle dans le déterminisme de la pensée. Une cuisine et un bureau ; un couteau et une cuillère pourrait se décliner indifféremment au masculin ou au féminin suivant l’identité que l’on voudrait lui attribuer. Une expérience linguistique unique pour une langue en perpétuelle révolution.

 

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :