Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Le noir et blanc à la mode électorale

 

Les oscars ont consacré le noir et blanc comme une forme éternelle de communication visuelle. Ce grand retour du Noir et blanc est la tendance lourde de ces dernières années  dans les Arts visuels. La couleur est-elle devenue au fil de sa généralisation  une forme vulgaire de représentation du Monde ?

 Dans la presse, le tabloïd et ses couleurs charnelles se chargent en représentation Low cost  pendant que les revues mensuelles « haut de Culture » tirent leurs portraits en Noir et Blanc. La presse quotidienne n’échappera pas à cette nouvelle distinction. Le sérieux et le « cultureux »  se déclineront demain en noir et blanc. Le dessin de Plantu aurait-il la même universalité  tout en couleur ? Les pages intérieurs ont elles gagnées en visibilités sur les Smartphones en introduisant  la couleur ?

Pour garder leurs  positions de quotidien de référence les journaux nationaux devraient  à terme revenir à une plus grande sobriété et délaissés la couleur pour un Noir et blanc d’identité.

La couleur est un perturbateur d’émotion qui n’invite pas son lecteur à l’imagination. C’est le pari gagné de « The Artist », d’avoir redonné au spectateur, sa faculté d’imaginer et de rêver. Une tendance qui se prolonge  dans le comportement électoral des français qui ne pensent plus la politique en nuance de gris mais en un affrontement frontal Sarkozy Hollande. Il ne reste plus qu’à déterminer qui des deux est tout blanc ou tout noir ?

 

Igor deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article