Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Tous les chemins mènent aux Rom ?

Il est des enfants gâtés comme Cécile Duflot qui ne perçoivent les problèmes sociaux qu’à travers les vitres de leur appartement bourgeois. Les « roms » seraient de pauvres gens poussés par la famine ou les persécutions de leur pays d’origine accostant sur les rivages de la République pour embrasser l’héritage de la philosophie des lumières ? Manuel Valls serait donc mal venu et malotrus de stigmatiser une population qui a le droit de libre circulation sur le territoire français et est protégée par les conventions internationales.

Mais voilà tout un chacun qui sort du Parc Monceau sait que cette réalité que l’on aimerait faire sienne n’est pas. Il serait inutile de relaté l’incivilité chronique dont les Français sont devenus les témoins .Non les Roms ne pratiquent pas une quête agressive et ne détruisent pas les parcs et jardins par leur occupation intempestive. Non les Roms ne font  pas subir aux femmes des traitements dégradants ,non les Roms ne s’installent pas à la périphérie des villes dans des bidonvilles digne du grand Zola .Oui les Rom inscrivent en masse leurs enfants à l’école comme les autres communautés qui ont intégré notre territoire ,oui les Roms ne pensent qu’à partager notre bien commun en mettant la main à la patte .

Tous ceux qui ont eu l’occasion d’aller en Bulgarie ou Roumanie pourront nuancer les jugements à l’emporte-pièce que l’on peut prendre . Oui les chariots sont d’une grande beauté ,la musique et une certaine forme de liberté valent d’être protégé, mais alors qu’on interdit dans l’espace publique le port du voile intégral ,on ne comprend pas très bien pourquoi ,on assisterait sans voix à la violation la plus élémentaire des règles du vivre ensemble sans pousser de la voix. Oui à l’intégration des Rom en France si cette population est victime de discrimination chez elle ,non à ce que nous acceptions les incivilités et les campements sauvages sur le domaine public faisant de la politique du fait accompli la nouvelle devise de la République . Manuel Valls a eu le mérite d’élever la voix lorsque certains parmi ce groupe social utilisent la stratégie du cheval de Troie pour imposer aux autres un mode de vie qui est du reste tout à fait respectable.

Igor Deperraz

Commenter cet article