Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

NDDL nouveau groupe bio-haschisch

Notre-Dame -des – Landes est en passe de devenir le nouveau « Woodstock » de la génération née dans les années 80-90. Une jeunesse marginale et marginalisée issue en partie des babas cools, partis dans les années 70 à la recherche d’un autre mode de vie. Ils ont grandi dans la culture bio- hachich et n’en sont pas pour autant devenus des consommateurs frénétiques.

Voyageant comme leurs parents dans de vieux campings, car Mercedes, ils continuent la tradition des grands voyages à travers l’Europe. Ils ne manquent pas d’effectuer le voyage initiatique en Inde. À leur arrivée dans un festival ou aux abords du futur aéroport de Nantes, ils ne se réunissent pas comme leurs ainées autour d’un feu de bois guitare, mais s’agitent frénétiquement autour du « matos ».

Une musique techno rave punk à chien marque leur territoire. L’esprit communautaire à laisser place à l’individualisme participatif. Chacun dans son coin, mais tous unis pour une cause. L’aéroport de Nantes est le plus symbolique des combats cette année. Mat, 35 ans a perdu une jambe dans un accident de moto et regarde appuyé sur ses béquilles de bois son jeune fils de 2 ans qui court dans l’herbe, sa compagne de 22 ans le suit du regard .ils dormiront sous une tente, à la dure avant de rejoindre une maison familiale qu’ils occupent à l’année dans les Pyrénées.

 Ces enfants de « sous les pavés la plage » ont toujours vécu avec des parents libertaires et libérés des contraintes économiques, ils affirment leur identité par le refus des certitudes, ni bio ni Mao ni Sadou ni gaucho. Pour la plupart de ses jeunes, la conscience écologique et politique est absente. Ils sont les grands oubliés des utopies libertaires de leurs parents qui rêvaient du « Peace and love » sous le tipi et qui aujourd’hui s’assoupissent dans leur canapé toute la journée à regarder la télé sur de grands écrans plats.

Un grand concert de soutien pour l’Été 2013  se prépare dans les cartons. Nantes pourra toujours se jumeler à Woodstock ! Question paysage, il y a de grandes ressemblances, seule la musique aura changé de style.

 

Igor deperraz

Commenter cet article