Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

juillet-2012-021.JPG

Du texto au sextostory

 

Alors que la grande farce des élections primaires à l’UMP battait son plein, Audrey Pulvar choisissait  d’officialiser sa rupture avec Arnaud Montebourg. Une « info » de tout premier plan qui fit grand chemin sur les réseaux sociaux et dans la Presse.

 « La vie privée ne nous regarde pas » mais on est en droit de se demander si la médiatisation du couple fut le fait des médias ou des intéressés. Une annonce franche et directe  s’imposait pour lever toute ambigüité sur ce que l’on a coutume d’appeler un conflit d’intérêt.

Audrey Pulvar pourra dorénavant exercer son métier de journaliste en toute objectivité sans avoir besoin de démissionner.

Décidemment le couple : journaliste /homme politique ( ce couple prend très rarement  la forme de l’homosexualité ou du  journaliste /femme politique) n’est plus un gage de stabilité et de développement durable.

 Anne Sinclair avait repris son indépendance avec le Huffington post , Audrey Pulvar la retrouve avec les Inrockuptibles  .

Il est bien difficile d’être une femme de pouvoir en 2012 dans une société qui réaffirme chaque jour la domination masculine.

La femme du Président a rapidement compris que le devoir d’une femme n’était pas de faire du journalisme en tout indépendance mais de repriser les chaussettes de son compagnon.

A l’heure où l’on s’entredéchire pour le mariage universel, peut être faudrait il s’interroger sur la non demande en mariage universelle

 

Igor Deperraz

Commenter cet article