Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par igor deperraz

Tailleurs en péril

 

 

La profession de tailleur est sérieusement menacée par la dévalorisation de son savoir faire depuis qu’un homme aux grandes responsabilités ait fait de cette emblème de distinction sociale un simple outil de trousseur de jeunes filles.

Un homme d’Etat comme un cadre de haut niveau se doit d’avoir un gris flanelle sur mesure pour poser son autorité.

C’est un usage international largement consensuel. Les députés du Bundestag ou de l’Assemblée Nationale française se doivent de porter en séance plénière la panoplie du parfait homme responsable sous peine d’exclusion.

Porter du sur mesure, c’est habillé une pensée, et respecté ses concitoyens.

La « haute couture »   s’est donc réveillée par un petit matin de 2011 avec l’image d’un futur Président, le pantalon sur les chaussettes courant après une soubrette. Les tailleurs n’avaient certainement pas envisagé ce type d’usage, celui qui habille son homme avec une simple cravate.

Un italien  n’était il pas aussi coutumier de ces soirées ou le flanelle ne se portait plus serré à la taille mais aux chevilles.

C’est trivial et dérisoire de parler de ses petits travers de la vie privée de nos dirigeants .Il faut avouer qu’ils font bonne figure sous leur costume lorsqu’ils paraissent devant les média pour faire contrition. Mais ont-ils penser au savoir faire millénaire du Tailleur qui voit son œuvre souillée et piétinée pour quelques parties fines ? Il est à craindre que la suspicion s’installe au plus au sommet des instances internationales et que l’on exige dorénavant le port du jean et du t shirt.

Une menace sérieuse sur un artisanat qui emploie des millions de personnes

 

 

(Toute ressemblance avec des personnages connus ou ayant existés n’est que fortuite.

 

 

 

Igor deperraz

Commenter cet article