Syrie ,la vérité toxique

par igor deperraz  -  28 Mai 2013, 20:55

La Syrie à visage découvert

Le journaliste du  Monde Jean-Philippe Rémy et le photographe Laurent Van der Stockt reviennent de Syrie avec une certitude : Des armes chimiques ont été utilisées par le régime syrien en violation de la convention internationale de 1993. À la lueur de leur travail méthodique de terrain, ils ont collecté des échantillons pour faire preuve et pour alerter la communauté internationale sur ces graves violations du droit international.

Ce travail de terrain pose néanmoins deux questions…

 Le travail de journaliste est-il fiable dans la recherche de la preuve militaire ?  Si l’on exclut la possible appartenance aux services de renseignements français de ces professionnels de l’info, on ne peut exclure une manipulation politique d’une des parties au conflit. Le journaliste peut témoigner de ce qu’il perçoit, il ne peut se substituer aux organismes de contrôle internationaux pour échantillonner un théâtre de guerre. Il ya donc dans cette volonté de porter la preuve au niveau de la responsabilité d’un état comme un soupçon de confusion des genres.

La deuxième question à trait au caractère universel de la violation de la convention de 1993. Les neurotoxiques sont des armes qui sont depuis bien longtemps utilisées par des unités spéciales engagées sur des territoires hostiles. Ne doutons pas que la France respecte les traités  internationaux, mais posons-nous sérieusement la question de la mise à l’écart de la Presse indépendante dans le conflit Malien.

Comment faire sortir de leur grotte des fous dangereux prêts à tout ? L’armée française n’a jamais eu recours à ce type d’armement, c’est ce qui nous distingue des dictatures. En analysant ces produits qui flirtent avec la légalité internationale sans jamais la détourner, on pourrait avoir la «  surprise » de découvrir le nom des fabricants de ce type d’arme chimique et surtout de leur pays de fabrication. .

Dans le conflit syrien se dessine une nouvelle guerre froide qui oppose L’ancienne URSS, alliée avec de nouveaux pays émergents à la Chine, alliés des anciennes puissances mondiales, USA et Europe. C’est le premier grand conflit mondial mettant en scène ces deux nouveaux  blocs .L’URSS contre la Chine. L’utilisation d’armes chimiques, électroniques est le fait de ces deux puissances en confrontation et consolidation.

 En négligeant cette part de vérité, les deux journalistes du Monde ont pris sans le savoir le parti pris du bloc « Chinois » contre le bloc « soviétique ». Demain deux journalistes russes pourraient échantillonner sur des populations civiles des pseudos neurotoxiques de l’autre coté de la barricade. Il faut donc regarder ce travail comme un angle de vue plus que comme la délivrance d’une vérité qui est bien plus complexe que cela n’y paraît…

Igor Deperraz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :